Le délégué n° 12 – 21 décembre 2014

Au sommaire de ce 12ème numéro du Délégué 49 :

Le mot du Président

Le Délégué 49 est le lien privilégié entre tous les DDEN du département, actualité oblige nous avons consacré essentiellement ce N°12 à la rentrée scolaire et à Beaupréau.
Bonnes fêtes de fin d’année !

La rentrée scolaire dans le Maine et Loire en quelques chiffres (source DSDEN 49)

A lire dans le Fichier PDF à télécharger

Session de Formation

L’Union a organisé au mois d’octobre sa première formation ouverte à tous les DDEN et en particulier aux nouveaux collègues. 3 thèmes ont été abordés : l’organisation de l’Union et la Fédération (Monique Guilleux), la fonction et les missions des DDEN (Claude Dutheil ) enfin la République, l’école et la laïcité (Patrick Duyts). Si nous n’étions pas assez nombreux (16), beaucoup de circonscriptions étaient représentées. Tous les participants ont apprécié les échanges et ont demandé que cette initiative se renouvelle.

Témoignage

A lire dans le Fichier PDF à télécharger

Communiqué sur l’encadrement des sorties scolaires

Le principe constitutionnel de laïcité de l’enseignement public impose un cadre religieusement neutre à l’école pour la maintenir à l’écart des conflits du monde extérieur et créer les conditions de la construction de la liberté de conscience des élèves. Les sorties scolaires font partie de l’enseignement au même titre que les cours, c’est pourquoi, tous les intervenants doivent respecter cette neutralité.
Quand les parents se présentent à l’école à titre personnel, ou de représentants de parents d’élèves, ils sont libres de manifester leur croyance. Leur situation est radicalement différente quand ils deviennent accompagnateurs d’élèves en activité scolaire.

La Fédération nationale des DDEN, avec le Collectif laïque tient à exprimer son profond désaccord avec les propos de Mme Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale, concernant le port de signes religieux.

… Lire la suite dans le Fichier PDF à télécharger

La laïcité, pierre angulaire de la loi du 9 décembre 1905 doit refonder l’école publique … même dans les Mauges !

Lire dans le Fichier PDF à télécharger

Communiqué de Presse du CNAL

Le CNAL *exige l’ouverture d’un collège public à Beaupréau

Depuis plus de trente ans, les habitants du Maine-et-Loire demandent l’ouverture d’un collège et d’un lycée public dans le canton de Beaupréau.

En septembre 2015, seul le lycée ouvrira ses portes, car le Conseil général du Maine-et-Loire a décidé de modifier la carte scolaire pour empêcher l’ouverture d’un collège public et favorise ainsi l’enseignement privé catholique.

Actuellement, malgré l’évidence de la poussée démographique, les 12 communes et les 30000 habitants du canton de Beaupréau ne disposent d’aucun collège public, contre trois collèges privés.

Le CNAL dénonce les manipulations partisanes du Conseil général du Maine-et-Loire qui privent les familles du libre choix de leur école. Il rappelle que :

«L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’Etat», fût-il décentralisé.

La refondation de l’Ecole de la République passe par la continuité du service public d’éducation sur l’ensemble du territoire, afin d’assurer, comme le voulait Jean Jaurès, «l’entière et nécessaire liberté de toutes les consciences, de toutes les croyances».

Le CNAL demande donc à Madame la Ministre de l’Education nationale d’intervenir de toute urgence et d’ordonner la création de ce collège, comme le permet l’article L 211-3 du Code de l’Education.

Paris, le 17 novembre 2014
Céline Rigo Secrétaire générale du CNAL
Le CNAL la FCPE, la Fédération nationale des DDEN, la Ligue de l’Enseignement, l’Unsa Education et le SE-Unsa (enseignants de l’UNSA).

Réunion des Unions des Pays de Loire

Une rencontre constructive et sympathique

Tous les départements étaient représentés. Ne dérogeant pas à l’actualité, chaque délégation a donné un premier bilan de l’application des nouveaux rythmes scolaires.

Les nouveaux rythmes, dans l’ensemble, donnent satisfaction à tous, les critiques portent essentiellement sur la mise en place des TAP, très inégaux dans leur contenu et touchés par les limites du bénévolat.

Il n’y a pas eu de réelle fuite des élèves vers les écoles privées confessionnelles. En Loire Atlantique, dans une démographie en hausse la fréquentation de l’école publique est également en hausse.

La comparaison de la répartition des effectifs d’élèves entre écoles publiques et écoles privées confessionnelle fera l’objet dans les prochains mois d’une étude précise. Menée par un universitaire géographe, Rémi Rouault, elle se déroulera sur un an et concernera l’ensemble des départements.

Le collège « fantôme » de Beaupréau engendre le désappointement de l’ensemble de nos collègues. D’un avis unanime, une issue positive ne pourra voir le jour sans l’engagement fort du Ministère pour obliger le département à respecter la loi.

La relance de la pétition est envisagée, avec une possibilité de pétition « papier » pour élargir le nombre des signatures possibles.

En bref : actualité du nouveau site internet, accompagnement scolaire et signes religieux, bilan des adhésions des DDEN à l’Union (adhésion nécessaire pour une meilleure efficacité)….la réunion fut nourrie des réflexions de chacun et a permis un tour d’horizon rapide mais complet de notre région.

Monique Guilleux

Informations régionales

Les départements où la variation annuelle de la population (sur 10 ans) est largement positive (+ de 1 % de moyenne annuelle) enregistrent des augmentations importantes des effectifs.

C’est le cas de la Loire-Atlantique : ce département, 12ème département par le poids de sa population est le 3ème par sa croissance démographique (le solde migratoire n’a jamais cessé de progresser depuis 30 ans).

Partout où l’évolution de la démographie est pérenne, cette évolution bénéficie davantage à l’enseignement public. C’est le cas de la Loire-Atlantique et de la Vendée.

Quelques chiffres exemples significatifs :

Près de 2 000 élèves de plus dans l’enseignement public (+ 0,8 %) : l’augmentation concerne la Loire-Atlantique et la Vendée.

Un peu plus de 500 élèves de moins dans l’enseignement privé (- 0,4 %) dont une centaine en Loire-Atlantique.

138 communes dotées d’écoles privées n’ont toujours pas d’école publique dont 60 en Maine-et-Loire.

La rentrée 2014 voit la réouverture (2 classes) de l’école publique de Saint-Même-le-Tenu, près de Machecoul, en Loire-Atlantique (il reste ainsi 15 communes sans école publique, dans ce département, contre 40 il y a 30 ans … ce qui montre bien le regain de l’Enseignement Public).

En 2016, l’école publique ré-ouvrira à Saint-Hilaire de Clisson (3 classes)

En Vendée, c’est l’école publique de Saint-Julien-des-Landes (2 classes) qui ouvre à cette rentrée, près de la Roche-sur-Yon.

En 2015, on prépare la réouverture de l’école de Chaouch (secteur des Herbiers). Au Bois-de-Céné (près de Challans), la réouverture de l’école est prévue avec plus de 50 élèves.

Ainsi l’enseignement public progresse en Vendée. Il reste cependant 28 communes sans école publique.

Informations fournies par nos collègues de Loire-Atlantique

Rencontre avec le Recteur d’Académie

A voir sur le PDF à télécharger

Concours des écoles fleuries

A voir sur le PDF à télécharger

Vie des circonscriptions

A voir sur le PDF à télécharger

Timbres du 100ème congrès national

Timbres du 100ème congrès national DDEN
Timbres du 100ème congrès national DDEN

L’Union possède quelques carnets de 4 timbres commémoratifs. La planche d’une valeur de 5 €. Ce carnet est disponible auprès de votre Président de circonscription ou auprès de notre secrétaire générale Mireille Villette.
mireille.panserrieu@gmail.com
N’hésitez pas à en commander!

Agenda

5 septembre :

Rencontre avec le Maire d’Angers pour l’Arbre de la Laïcité, subvention municipale, travaux du local , JMF (prêt gratuit de la salle et techniciens), demande d’invitation lors des commissions extra-municipales, demande d’un encart sur le journal municipal « vivre à Angers », (Patrick Duyts et Jacques Manceau).

15 septembre :
Jury départemental du concours des écoles fleuries (Patrick Duyts, Jean-Marie Courtin, Désiré Souillard).

16 septembre :
Assemblée Générale « Jeunesse au Plein Air » (M.Guilleux).

1er octobre :
Rencontre avec le Directeur de l’école Jules Verne Jacques Manceau (Président de la circonscription) et Patrick Duyts Verne – Angers en raison d’une demande de classe supplémentaire.

4 octobre :
Formation DDEN à Angers Intervention (Patrick Duyts, Monique. Guilleux, Claude Dutheil).

8 octobre :
Réunion «Comité de suivi de la mise en œuvre des rythmes scolaires» à l’I.A (Mireille Villette, Jacques Manceau).
Réunion avec l’UFAL, la FOL, la FCPE (Patrick Duyts, Monique Guilleux).

11 octobre :
Réunion des Présidents de circonscription animée par Patrick Duyts.

14 octobre :
Réunion avec le DASEN (Patrick Duyts, Mireille Villette, Josette Boisneau). Demande de la mise en place d’un meilleur fonctionnement entre les services de la DSDEN et l’Union (+ de 9 mois pour obtenir les cartes officielles), demande de pouvoir intervenir à l’ESPE dans lors des stages des enseignants, demande de réunir l’ensemble des DDEN avec l’Inspecteur d’Académie et la présence de celui-ci à notre AG départementale, demande d’être invité par les IEN lorsqu’ils font une réunion de rentrée avec les enseignants. Toutes ces demandes ont été acceptées par M. Luc Launay Inspecteur d’Académie. La situation de l’école Jules Verne a été également abordée.

18 octobre :
Transmission par courrier d’un dossier sur le « concours des ECOLES FLEURIES » à tous les DDEN (Jean-Marie Courtin, Patrick Duyts, Philippe Paon, Josette Boisneau, Mireille Villette) en collaboration avec l’OCCE.

22 octobre :
CDAL 49 ((Patick Duyts) : réunion du CDAL où est envisagée une action pour le développement d’écoles publiques dans les Mauges avec l’appui du CNAL et une action pour remettre en cause la nouvelle carte scolaire au niveau des collèges qui enterre le collège publique à Beaupréau.
Proposition de faire une conférence publique pour déboucher sur une pétition demandant l’abrogation des lois anti-laïques dont la loi Debré

3 novembre :
Ecole Supérieure du professorat et de l’Education(ESPE) : intervention de Patrick Duyts lors d’un stage de formation des directeurs et directrices.
Comité Vigilance laïcité (Patrick Duyts) : préparation d’une pétition nationale pour que la loi de la République soit respectée dans les Mauges permettant de la maternelle au lycée la continuité du service public dans les Mauges.

4 novembre :
Projet de travaux au local rendez-vous avec le Service technique de la Ville au local à l’école Henri Chiron (Patrick Duyts).

15 novembre :
Conseil d’Administration de l’Union des DDEN de Maine et Loire.

19 novembre :
Remise des prix du concours des écoles fleuries (Patrick Duyts, Jacques Manceau, Jean-Marie Courtin).

CDEN (Patrick Duyts).

25 novembre :
Rendez-vous avec le directeur de l’ESPE pour envisager une intervention auprès des futurs professeurs des écoles (Patrick Duyts).

26 novembre :
Observatoire départemental de la laïcité à l’IA (Patrick Duyts, Jacques Manceau).

5 décembre :
Réunion à la mairie d’Epieds (Patrick Duyts, Brigitte Glémet). La mairie envisage de construire une nouvelle école publique.

9 décembre :
Réunion du Comité Vigilance Laïcité (Monique Guilleux).

 

Télécharger le fichier PDF La revue DDEN 49 – N°12